Goto main content
3

Safe

É.-U. 1994. Drame de Todd Haynes avec Julianne Moore, Xander Berkeley, Peter Friedman. Une ménagère qui mène une vie monotone dans une maison cossue de banlieue se met à souffrir d'étranges malaises qui attaquent son système immunitaire. Cas pathologique bizarre évoqué de façon clinique. Utilisation habile du son et de la lumière. Mise en scène dépouillée. Jeu très sensible de J. Moore.

En attente de classement
3

Safe (Safe)

En attente de classement En attente de classement

É.-U. 1994. Drame de Todd Haynes avec Julianne Moore, Xander Berkeley, Peter Friedman.

Une ménagère qui mène une vie monotone dans une maison cossue de banlieue se met à souffrir d'étranges malaises qui attaquent son système immunitaire. Cas pathologique bizarre évoqué de façon clinique. Utilisation habile du son et de la lumière. Mise en scène dépouillée. Jeu très sensible de J. Moore.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Carol White, une ménagère menant une vie monotone dans une maison cossue de banlieue, souffre d'étranges malaises qui attaquent son système immunitaire. Or, la médecine conventionnelle se révèle inefficace à la guérir. Aussi, persuadée que l'environnement pollué et la présence permanente de substances chimiques sont la cause de sa maladie, elle se joint à une communauté «nouvel âge» vivant en asepsie dans le désert.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après un premier film à sketches (POISON) remarqué mais marginal, Todd Haynes aborde dans ce récit divisé en deux parties un cas pathologique bizarre. En dépit de son approche clinique du sujet, le réalisateur réussit, par une habile utilisation du son et de la lumière, à installer un fort climat de mal-être tout en faisant preuve de suffisamment d'objectivité pour laisser planer quelque ambiguïté quant à sa position réelle face à l'univers qu'il décrit. Ce procédé a d'ailleurs le désavantage de créer une certaine distance entre les protagonistes et le spectateur. La mise en scène passablement dépouillée s'applique à suivre de près l'actrice principale en la cadrant souvent en plan fixe ou avec de très lents déplacements de caméras. Julianne Moore campe avec beaucoup de sensibilité un personnage totalement désemparé, d'une fragilité extrême.

Texte : Jean Beaulieu

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Roum. 2019. Comédie policière de Corneliu Porumboiu avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar. Classement: 13 ans +.

Un inspecteur roumain corrompu se rend aux îles Canaries pour apprendre la langue des siffleurs. Celle-ci lui permettra de déjouer ses collègues policiers lors de l'évasion à Bucarest d'un petit gangster, qui a volé un magot au commanditaire de l'opération.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3