Go to main content
5

Le Concierge (For Love or Money)

É.-U. 1993. Comédie de moeurs de Barry Sonnenfeld avec Michael J. Fox, Gabrielle Anwar, Anthony Higgins. Un jeune employé d'un hôtel luxueux de New York doit tenir compagnie à la maîtresse d'un important client. Histoire fort familière racontée sans surprise. Personnages secondaires amusants. Réalisation plutôt alerte. Comédiens assez convaincus.

Général
5

Le Concierge (For Love or Money)

Général Général

É.-U. 1993. Comédie de moeurs de Barry Sonnenfeld avec Michael J. Fox, Gabrielle Anwar, Anthony Higgins.

Un jeune employé d'un hôtel luxueux de New York doit tenir compagnie à la maîtresse d'un important client. Histoire fort familière racontée sans surprise. Personnages secondaires amusants. Réalisation plutôt alerte. Comédiens assez convaincus.

Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Universal
Douglas Ireland travaille dans un hôtel luxueux de New York où il est chargé de satisfaire à toutes les demandes particulières des clients. C'est à lui qu'on fait appel pour obtenir des billets pour le théâtre ou pour se procurer un article rare. Le jeune homme accomplit son travail avec zèle et dévotion, mais il n'en caresse pas moins le rêve d'ouvrir son propre établissement. Ayant réussi à intéresser le millionnaire Christian Hanover à son projet d'hôtel, Douglas se sent désormais obligé de répondre aux moindres caprices du richard. Or, ce dernier a une jeune maîtresse, Andy qui requiert plus d'attention qu'il ne peut lui en consacrer. Il demande donc à Christian de combler ses manques en tenant compagnie à la jeune femme.

L’AVIS DE MEDIAFILM

On a l'impression d'avoir déjà vu cette histoire maintes et maintes fois racontée. Ce milieu de gens riches qui évoluent dans des hôtels somptueux ou des villas sur la plage, ce monde de la haute finance décrit avec un éclat aussi artificiel que mystifiant et cette romance qu'on voudrait nous faire croire en fin de compte plus importante que tout le fric du monde, tout cela sent le réchauffé. Seuls les personnages secondaires, avec leurs traits pittoresques et caricaturaux, arrachent quelques sourires au spectateur. Quant au reste, on y chercherait en vain la moindre surprise. La réalisation est plutôt alerte, mais toute cette énergie s'exerce le plus souvent dans le vide. Les comédiens jouent avec une certaine conviction.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3