Goto main content
4

Garçon d'honneur (Hsi Yen)

Taïw. 1993. Comédie de moeurs de Ang Lee avec Winston Chao, May Chin, Mitchell Lichtenstein. Pour faire plaisir à ses parents qui ignorent son homosexualité, un Taïwanais habitant New York décide d'épouser une compatriote. Confrontation amusante entre moeurs traditionnelles et libérales. Ton à la fois ironique et chaleureux. Réalisation honnête. Interprétation sincère.

En attente de classement
4

Garçon d'honneur (Hsi Yen)

En attente de classement En attente de classement

Taïw. 1993. Comédie de moeurs de Ang Lee avec Winston Chao, May Chin, Mitchell Lichtenstein.

Pour faire plaisir à ses parents qui ignorent son homosexualité, un Taïwanais habitant New York décide d'épouser une compatriote. Confrontation amusante entre moeurs traditionnelles et libérales. Ton à la fois ironique et chaleureux. Réalisation honnête. Interprétation sincère.

Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Cela fait maintenant cinq ans que Wai-Tung habite New York où il prospère dans l'immobilier. Ses parents, qui vivent à Taiwan, le pressent de se marier, ignorant que leur fils est homosexuel et qu'il a un amant, Simon. Afin de mettre un terme aux instances de ceux-ci, Wai-Tung décide d'épouser Wei Wei, une jeune peintre qui cherche à obtenir sa carte de séjour Le mariage prévu n'est que pure formalité, mais les choses se compliquent avec l'arrivée des parents de Wai-Tung qui n'allaient pas rater un tel événement Des noces fastueuses sont alors organisées et les jeunes mariés, complètement ivres, passent la nuit ensemble. Wei Wei se retrouve enceinte, tandis que ses beaux-parents prolongent leur séjour au grand dam de leur fils.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Sur des thèmes qui n'ont rien de particulièrement neuf, Ang Lee a réalisé un film sans prétention où il se moque gentiment des petits travers de ses personnages. Le ton qu'il adopte s'avère tantôt chaleureux, tantôt ironique, avec ici et là quelques accents plus dramatiques. L'ensemble propose ainsi une analyse valable de la confrontation entre certaines idées traditionnelles et d'autres plus libérales. Si l'inspiration comique est de valeur inégale, quelques passages n'en sont pas moins très drôles et plusieurs reposent sur un humour pince-sans-rire de bonne venue. La réalisation est honnête et l'interprétation sincère.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3