Goto main content
3

Le Jeune Werther

Fr. 1992. Drame de moeurs de Jacques Doillon avec Ismaël Jolé-Ménébhi, Mirabelle Rousseau, Thomas Brémond. Des adolescents entreprennent une enquête afin de découvrir les raisons du suicide d'un camarade. Scénario exprimant admirablement le désarroi des jeunes face à la mort. Propos allégé par un humour salutaire. Mise en scène précise et fluide. Jeunes interprètes criants de naturel.

Général
3

Le Jeune Werther (Le Jeune Werther)

Général Général

Fr. 1992. Drame de moeurs de Jacques Doillon avec Ismaël Jolé-Ménébhi, Mirabelle Rousseau, Thomas Brémond.

Des adolescents entreprennent une enquête afin de découvrir les raisons du suicide d'un camarade. Scénario exprimant admirablement le désarroi des jeunes face à la mort. Propos allégé par un humour salutaire. Mise en scène précise et fluide. Jeunes interprètes criants de naturel.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Un matin au lycée, Ismaël, un adolescent de treize ans, apprend par son proviseur le suicide de Guillaume, son meilleur ami. Atterré, il annonce la nouvelle à Théo, Mirabelle, Faye et aux autres copains de sa bande, et tous se sentent coupables de n'avoir pas su prévenir ce drame. Le groupe entreprend alors une petite enquête afin de découvrir les raisons du geste de leur camarade. La piste la plus plausible mène à Miren, une jolie voisine de Guillaume qui ne s'est pas aperçue que ce dernier brûlait d'amour pour elle. Pris à son propre jeu, Ismaël tombe amoureux fou de l'inaccessible jeune fille et est en mesure de comprendre par quelles souffrances son pauvre ami est passé.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Il ne fait aucun doute que LE JEUNE WERTHER comptera désormais parmi les meilleurs films de Jacques Doillon. Pour aborder ce sujet brûlant d'actualité qu'est le suicide chez les jeunes, l'auteur emprunte à Goethe son personnage des "Souffrances du jeune Werther"; en fait, le film débute là où se termine le roman. Mettant en veilleuse son penchant pour les situations paroxystiques, Doillon réussit admirablement à rendre palpable le désarroi de ces jeunes face à la mort et ce, au moment où ils vivent leurs premières relations amoureuses. Fort heureusement, un humour salutaire vient à point nommé alléger son propos. La mise en scène, toujours aussi précise et fluide, met en valeur une distribution de jeunes interprètes criants de naturel et terriblement attachants.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3