Go to main content
3

Betty

Fr. 1991. Drame psychologique de Claude Chabrol avec Marie Trintignant, Stéphane Audran, Jean-François Garreaud. Bannie par sa belle-famille pour adultère, une femme est recueillie par la maîtresse d'un restaurateur qui devient sa confidente. Adaptation feutrée d'un roman de Georges Simenon. Vision féroce des travers de la bourgeoisie provinciale. Jeu impressionnant des protagonistes.

13 ans +
3

Betty (Betty)

13 ans + 13 ans +

Fr. 1991. Drame psychologique de Claude Chabrol avec Marie Trintignant, Stéphane Audran, Jean-François Garreaud.

Bannie par sa belle-famille pour adultère, une femme est recueillie par la maîtresse d'un restaurateur qui devient sa confidente. Adaptation feutrée d'un roman de Georges Simenon. Vision féroce des travers de la bourgeoisie provinciale. Jeu impressionnant des protagonistes.

Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Malofilm
Complètement ivre, Betty est amenée dans un restaurant de Versailles par un ami de rencontre. Devant l'état de la jeune fille, Laure, la maîtresse du patron de l'endroit, décide de la transporter à son hôtel. La quinquagénaire apprend ainsi qu'après avoir été surprise en flagrant délit d'adultère, sa protégée a été bannie par sa riche belle-famille. Depuis, Betty ne dessoûle pas, traînant dans les bars et ramassant des amants de passage. Compatissante, Laure se propose de l'héberger aussi longtemps qu'elle le désire et se fait sa confidente. Cependant, Betty se requinque petit à petit aux dépens de sa nouvelle amie.

L’AVIS DE MEDIAFILM

À travers leurs oeuvres, Claude Chabrol comme Georges Simenon aiment à écorcher les travers de la bourgeoisie, en particulier celle des petites villes de province. Tracé avec férocité mais sur un ton feutré, ce portrait de deux femmes frustrées est construit sur un schéma de huis clos, traversé par une série de flash-blacks révélateurs de l'esprit de l'héroïne. Le récit, fait de péripéties anecdotiques et de dialogues abondants, semble servir de prétexte à une caméra fouineuse de visages, qui scrute constamment la moindre faiblesse ou paradoxe de l'âme humaine. Marie Trintignant et Stéphane Audran sont impressionnantes dans des rôles qui font parfaitement contraster toute la part d'animalité et d'humanité de leur personnage.

Texte : Christian Depoorter

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3