Aller au contenu principal
3

Le Parrain 3 (The Godfather Part III)

É.-U. 1990. Drame de moeurs de Francis Ford Coppola avec Al Pacino, Andy Garcia, Sofia Coppola. Après avoir fait fortune grâce au crime, le parrain de la mafia américaine cherche à oeuvrer dans la légitimité tout en étant secondé par un neveu impétueux. Portrait assez fascinant du personnage principal. Réalisation somptueuse. Séquence finale magistrale. Excellente interprétation.

13 ans + (violence)
3

Le Parrain 3 (The Godfather Part III)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 1990. Drame de moeurs de Francis Ford Coppola avec Al Pacino, Andy Garcia, Sofia Coppola.

Après avoir fait fortune grâce au crime, le parrain de la mafia américaine cherche à oeuvrer dans la légitimité tout en étant secondé par un neveu impétueux. Portrait assez fascinant du personnage principal. Réalisation somptueuse. Séquence finale magistrale. Excellente interprétation. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Après avoir fait fortune grâce au crime, Michael Corleone, parrain de la mafia américaine, espère pouvoir oeuvrer dans la légitimité: il se défait de toutes ses sources de revenus illicites et se propose d'investir dans une compagnie immobilière dirigée par la Banque du Vatican. Pour le seconder dans son entreprise, Corleone choisit un neveu impétueux, Vincent, malgré l'amour interdit que celui-ci porte à sa fille Maria. Lorsque ses projets rencontrent de l'opposition, le parrain est de nouveau tenté par la violence pour arriver à ses fins: son choix a des conséquences tragiques.

L’AVIS DE MEDIAFILM

La saga de THE GODFATHER trouve ici une conclusion digne de sa renommée: l'ensemble du film est d'une qualité appréciable, mais c'est surtout la grande finale opératique qui en constitue le morceau de bravoure. Elle clôt magistralement cette épopée moderne du crime. Par ailleurs, le scénario trace un portrait assez fascinant du personnage principal, déchiré entre ses vieux instincts de criminel et son désir de rédemption. La réalisation, somptueuse mais parfois un peu lourde, atteste le goût de l'auteur pour la démesure. Al Pacino est excellent dans le rôle titre et Andy Garcia lui donne la réplique avec assurance.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

20 août 2018, 16:52:00

Par : Michaël Gagnon, Sherbrooke

Troisième volet faisant suite aux classiques du cinéma « Le Parrain ». Scénario riche, mais à la facture plus conventionnelle. Réalisation solide. Mise en scène très crédible. Photographie de qualité. S. Coppola très mauvaise. A. Garcia solide. A. Pacino intense.

J'attribue à ce film la Cote 3


26 juillet 2017, 14:08:14

Par : Lise LeRoux, Montréal

Finale décevante aux chef-d'oeuvre que sont les Parrains 1 et 2. Tout m'énerve dans ce film. Le choix de la fille de Coppola qui joue mal. Le changement de personnalité du Parrain, qu'il prenne le personnage d'Andy Garcia comme successeur et l'amour entre celui-ci et la fille du parrain ne sont pas crédibles. Mais je ne peux m'empêcher de le regarder à chaque fois que les Parrains repassent à la télé...

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3