Aller au contenu principal
3

Le Mari de la coiffeuse

Fr. 1990. Comédie de moeurs de Patrice Leconte avec Jean Rochefort, Anna Galiena, Maurice Chevit. Fasciné par les coiffeuses depuis sa tendre enfance, un homme épouse l'une d'entre elles et passe son temps à l'observer. Variations personnelles sur un sujet plutôt mince. Description subtile d'une obsession. Mise en scène de métier. Interprétation tout en finesse de J. Rochefort.

Général
3

Le Mari de la coiffeuse (Le Mari de la coiffeuse)

Général Général

Fr. 1990. Comédie de moeurs de Patrice Leconte avec Jean Rochefort, Anna Galiena, Maurice Chevit.

Fasciné par les coiffeuses depuis sa tendre enfance, un homme épouse l'une d'entre elles et passe son temps à l'observer. Variations personnelles sur un sujet plutôt mince. Description subtile d'une obsession. Mise en scène de métier. Interprétation tout en finesse de J. Rochefort. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Ce n'est pas par hasard qu'Antoine a épousé une coiffeuse. Encore gamin, il trouvait des délices particuliers dans les salons de coiffure, surtout si une femme y oeuvrait à la coupe des cheveux. Si bien qu'il avait un jour avoué ingénument à son père qu'il voyait son avenir en tant que mari d'une coiffeuse. Il avait pourtant la quarantaine quand il eut le coup de foudre pour Mathilde qui opérait seule un salon de coiffure pour hommes. Devenu son époux, il passe son temps sur place à l'observer et à l'aimer. Mais Mathilde, inquiète de voir diminuer ce bonheur des sens, pose un geste irréparable.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Sur un sujet particulièrement mince mais pour lequel il éprouvait un intérêt singulier, Patrice Leconte a brodé des variations personnelles à saveur autobiographique. Comme pour MONSIEUR HIRE, son film précédent, il s'agit de l'évocation d'une obsession et l'auteur met une certaine habileté dans la description des conséquences d'un état d'esprit occupé par une seule pensée, tissant là-dessus un réseau de scènes sensuelles ou satiriques. C'est en quelque sorte un tour de force soutenu par la finesse de jeu de Jean Rochefort (TANDEM) et la beauté d'Anna Galiéna.

Texte : Robert-Claude Bérubé

Revue de presse

Un Film à la forme parfaite

Une des grandes qualités du film est (...) la pudeur avec laquelle Patrice Leconte a su raconter cette histoire qui aurait pu être graveleuse. Cette histoire (...) ne cesse jamais d'être pudique, tant dans les images que dans les dialogues. C'est bien pour cela (...) qu'elle ne cesse de nous émouvoir.

(Texte paru en 1990)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

Propos de...

"(...) j'ai toujours trouvé qu'aller se faire couper les cheveux était un moment assez sensuel. On s'occupe de vous avec précision, avec attention. Les mouvements de la coiffeuse vous enveloppent, on sent sa respiration, son odeur, on détaille le creux d'un bras, la courbe d'un sein à travers la blouse. Je suis très à l'affût de ces petits plaisirs simples."

(Texte paru en 1990)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

Un Grand Amour au salon

On est ému par cette passion aussi folle que le film et sans grand avenir. On se régale des prouesses de Jean Rochefort, bien dégagé autour des oreilles. (...) On s'enflamme pour la beauté d'Anna Galiéna. (...) On s'émerveille enfin que Leconte (...) confirme après TANDEM et MONSIEUR HIRE l'originalité de son style "post-bronzés".

(Texte paru en 1990)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

Un Film-fantasme éblouissant

Depuis TANDEM, Patrice Leconte ne cesse d'évoluer, projetant de plus en plus ses obsessions, ses angoisses et ses rêves dans les films qu'il réalise. Sans aucun doute, LE MARI DE LA COIFFEUSE est son oeuvre la plus personnelle et aussi un véritable chef-d'oeuvre.

(Texte paru en 1990)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

Erotic "Hairdresser" Makes the Cut

Galiena radiates sensuality as the serenely beautiful Mathilde. Rochefort is at his funniest when performing his own impish takeoff on an Arab dance, for that's when his normally solemn face lights up with a goofy, childlike grin. It's during Rochefort's giddy improvisational dances that this impressionistic tale of a perfect romance comes to life.

(Texte paru en 1992)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

Une Oeuvre bien étrange

L'auteur a du talent, de l'humour. (...) Jean Rochefort est merveilleux d'humanité. (...) Anna Galiéna se contente d'être belle. On se laisse prendre au jeu, mais le manque d'action fait se multiplier les longueurs et les temps morts. Le sujet est beaucoup trop superficiel et le film apparaît bientôt comme une bulle de savon.

(Texte paru en 1990)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

Un Bonheur

L'oeil pétillant, la moustache frémissante, Jean Rochefort était l'Antoine rêvé. Il est éblouissant dans cette composition de quadra-quinquagénaire qui vit ses rêves d'enfant. (...) D'un sujet loufe et parfaitement jubilatoire - cet amour total et utopique -, Patrice Leconte a tiré son oeuvre la plus personnelle à ce jour. Un film splendide et hors gabarit.

(Texte paru en 1990)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

L'Amour tricoté main

(...) LE MARI DE LA COIFFEUSE est bien davantage qu'une comédie et peut-être davantage qu'un film. Une tentative exquise, avouée, troublante de traduire en images impeccables, en sons normaux, en couleurs légèrement saturées, l'intraduisible: le fantasme d'un homme.

(Texte paru en 1990)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

Un Monde où les coiffeuses meurent d'amour

On dirait Anna Galiena (...) dessinée, sculptée par un peintre de la Renaissance, la chair pleine, ferme, rebondie, contrastant avec des yeux interrogateurs au milieu d'un visage serein. (...) Quintessence de la féminité, elle semble inventée par une caméra trop habile, imaginée par je ne sais quel ordinateur diabolique, signe avant-coureur d'un autre monde où les coiffeuses meurent d'amour.

(Texte paru en 1990)

Mari de la coiffeuse, Le Patrice Leconte

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3