Goto main content
3

Terminator (The Terminator)

É.-U. 1984. Science-fiction de James Cameron avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Michael Biehn. Un androïde cherche à tuer une jeune femme qui a pour protecteur un homme venu de l'avenir. Ingénieuses variations sur un thème classique. Suspense vigoureux. Mise en scène maîtrisée. Interprétation dans le ton.

13 ans + (violence)
3

Terminator (The Terminator)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 1984. Science-fiction de James Cameron avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Michael Biehn.

Un androïde cherche à tuer une jeune femme qui a pour protecteur un homme venu de l'avenir. Ingénieuses variations sur un thème classique. Suspense vigoureux. Mise en scène maîtrisée. Interprétation dans le ton.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Un être mystérieux apparaît soudain sur le toit d'une maison de Los Angeles. Il s'agit d'un androïde venu de l'avenir. Ce robot à forme humaine a pour fonction d'éliminer une certaine Sarah Connor qui doit donner naissance au leader futur d'une rébellion des humains contre la domination des machines. Alertée par le meurtre de quelques homonymes, Sarah demande l'aide de la police qui se révèle impuissante à empêcher la marche de l'androïde. Heureusement, un guerrier, issu lui aussi de demain, se fait le protecteur de la jeune femme. Il réussit à détruire le robot, mais il perd la vie dans l'entreprise.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le scénario comporte d'ingénieuses variations sur le thème des voyages dans le temps. L'essentiel de l'intrigue,est cependant centré sur un vigoureux suspense fondé sur le danger que fait courir à une femme vulnérable un monstre invincible. La progression de l'ensemble est assez habilement conduite et les scènes d'action nombreuses sont traitées sur un rythme haletant à l'aide de trucages fort réussis. Le réalisateur a même su tirer parti du jeu monolithique du culturiste Arnold Schwarzenegger pour la composition de son robot menaçant. Des touches d'humour noir se glissent ici et là et l'interprétation d'ensemble est fort acceptable.

Texte : Robert-Claude Bérubé

COMMENTAIRES

08 août 2018, 10:51:58

Par : Michaël Gagnon, Sherbrooke

Classique du genre. Scénario original. Rythme soutenu. Moments de tension. Quelques trucages moyens. Bonne bande sonore. Interprétation dans la note.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame de Edouard Bergeon avec Guillaume Canet, Veerle Baetens, Anthony Bajon. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

1979. Pierre reprend en main la ferme de son père. Dix-sept ans plus tard, marié et père à son tour, il lutte pour maintenir l'entreprise familiale à flot, dans un contexte socio-économique de plus en plus difficile.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3