Go to main content
4

La Nuit de la comète (Night of the Comet)

É.-U. 1984. Science-fiction de Thom Eberhardt avec Catherine Mary Stewart, Kelli Maroney, Robert Beltran. Deux soeurs qui ont échappé aux effets radioactifs d'une comète sont secourues par des savants aux intentions non désintéressées. Aventure extravagante et désinvolte. Suspense appréciable. Réalisation adéquate. Interprétation dans la note voulue.

13 ans +
4

La Nuit de la comète (Night of the Comet)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 1984. Science-fiction de Thom Eberhardt avec Catherine Mary Stewart, Kelli Maroney, Robert Beltran.

Deux soeurs qui ont échappé aux effets radioactifs d'une comète sont secourues par des savants aux intentions non désintéressées. Aventure extravagante et désinvolte. Suspense appréciable. Réalisation adéquate. Interprétation dans la note voulue.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Montage :
Pays :
Distributeur :
CMA
Les habitants d'une petite ville de Californie qui sont sortis dans les rues pour observer le passage d'une comète sont littéralement pulvérisés par les effets radioactifs de l'astre baladeur. Une adolescente, Regina, est préservée par le fait qu'elle a passé la nuit dans une pièce dont la structure était en acier. Elle découvre que sa soeur Samantha a aussi échappé à l'extermination. Samantha lance un appel à la radio et cette transmission est captée par des savants réfugiés dans un laboratoire souterrain. Ceux-ci vont à la rescousse des deux soeurs, mais Regina découvre que les intentions de ces sauveurs ne sont pas désintéressées.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Tourné avec un budget vraisemblablement modeste, ce film à thème apocalyptique témoigne d'une bonne dose d'invention et d'un certain goût de l'humour chez son auteur. On craint au départ d'être entraîné dans une autre de ces histoires de morts-vivants dont le cinéma fantastique est friand depuis quelques années, puis on sourit avec de plus en plus d'aise devant les réactions des deux héroïnes délurées d'une aventure extravagante. Cette touche désinvolte n'empêche pas le développement d'un suspense appréciable et la réalisation adéquate de scènes tendues. L'interprétation est dans la note voulue.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3