Aller au contenu principal
1

Blade Runner

Lundi 20 Septembre à 14:10 | CinépopMercredi 29 Septembre à 22:50 | Cinépop

É.-U. 1982. Science-fiction de Ridley Scott avec Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young. En l'an 2019, un détective privé fait la chasse à des robots d'apparence humaine. Adaptation envoûtante d'un roman de Philip K. Dick. Vision futuriste fascinante. Mélange habile de science-fiction et d'enquête policière. Mise en scène brillante. Musique prenante. Interprétation fort satisfaisante. (sortie en salle: 25 juin 1982)

13 ans + (violence)
1

Blade Runner (Blade Runner)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 1982. Science-fiction de Ridley Scott avec Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young.

En l'an 2019, un détective privé fait la chasse à des robots d'apparence humaine. Adaptation envoûtante d'un roman de Philip K. Dick. Vision futuriste fascinante. Mélange habile de science-fiction et d'enquête policière. Mise en scène brillante. Musique prenante. Interprétation fort satisfaisante. (sortie en salle: 25 juin 1982)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Warner Bros.
Récompenses
En l'an 2019, un ex-policier devenu détective privé, Rick Deckard, est rappelé en service pour faire la chasse à des robots d'apparence humaine appelés "replicants". Deckard doit en éliminer quatre qui se cachent à Los Angeles. La tâche n'est pas facile, mais il arrive à supprimer trois des robots, sans pouvoir empêcher le meurtre d'un important industriel. Le quatrième "replicant", Batty, s'avère particulièrement coriace.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ridley Scott a déjà fait montre d'un sens pictural particulier dans ses deux films précédents, THE DUELLISTS et ALIEN. Cette fois il offre une vision futuriste fascinante d'un milieu urbain où voisinent la splendeur architecturale et la décrépitude des bas-fonds. Sur le plan dramatique, le réalisateur est arrivé à faire un intéressant mariage de convenance entre deux genres fort différents: le film de série noire et le récit de science-fiction. L'ensemble constitue une oeuvre très originale dont la musique envoûtante de Vangelis vient encore rehausser la facture. L'interprétation est fort satisfaisante.

Texte : Robert-Claude Bérubé

COMMENTAIRES

27 décembre 2018, 17:34:42

Par : Laurie Willard, Sherbrooke

Intrigue fascinantes. Vision futuriste intéressante et nouvelle. Réalisation parfaite. Images d'une grande beauté. Effets spéciaux excellent encore aujourd'hui. Interprètes crédibles. Un des meilleurs films de science fiction de tous les temps

J'attribue à ce film la Cote 3


06 octobre 2018, 23:05:46

Par : Luce Fortier, Montréal

Création du film noir futuriste. Adaptation fascinante et détaillée d'un roman de Philip K.Dick. Ambiance visuelle et sonore envoutante et parfois mélancolique. Décors d'une magnificence admirable. Finale brillante. H. Ford charismatique, aux côtés d'une Sean Young parfaite de beauté et de vulnérabilité et d'un Rutger Hauer inquiétant à souhait.

J'attribue à ce film la Cote 3


08 août 2018, 09:28:46

Par : Eric Denomme, Montreal

Classique indémodable et indélogeable. Ambiance noire envoûtante. Décors fascinants et spectaculaires. H. Ford solide.

J'attribue à ce film la Cote 3


23 septembre 2017, 22:00:30

Par : Vincent Desautels, Joliette

Revu en blu-ray (le final cut!) avant de voir la suite. La musique à la trompette dans le film m'envoûte pas trop, mais le reste de la composition musicale (notamment le piano) provoque l'envoûtement et parfois la mélancolie. BLADE RUNNER est fort probablement le meilleur film évoquant une vision futuriste urbaine. L'influence de K. Dick et de ce BLADE RUNNER a été indéniable par la suite: GHOST IN SHELL, THE FIFHT ELEMENT, les STAR WARS «prequels» (ville-planète de Coruscant), MINORITY REPORT, les TOTAL RECALL, etc...

J'attribue à ce film la Cote 3


05 novembre 2016, 23:11:42

Par : Vincent Desautels, Joliette

Un film noir futuriste envoûtant et qui demeure toujours un modèle inégalé. On ne peut apprécier BLADE RUNNER à sa juste valeur seulement en le regardant à la première couche, comme un simple divertissement. Il faut l'observer et l'analyser. Si le director'cut est la meilleure version du film, j'ai aimé aussi celle avec la narration en voix-off de Deckard, qui donne un rythme moins pesant à l'ensemble. Mais la fin de la vraie version de Scott est plus brillante et donne une toute autre lecture de l'oeuvre. Bien hâte de voir la suite réalisé par Villeneuve...

J'attribue à ce film la Cote 3


Revue de presse

Le Film noir

Visuellement splendide, (...) ce film introduit la magie du film noir des années quarante dans une bande de science-fiction. (...) Mais le film est aussi une réflexion sur le problème de la conscience: peut-elle se communiquer? (Texte paru en 1993)

Blade Runner Ridley Scott

Éloge d'un faucheur

(...) l'idée d'avoir repris du thriller chandlérien le récit off et désabusé fait par le limier (...) se révèle d'une remarquable efficacité. (...) Harrison Ford, en grand progrès, est aussi à l'aise dans les séquences d'actions, mouvementées à souhait, que dans des scènes plus psychologiques. (Texte paru en 1982)

Blade Runner Ridley Scott

Le Surhomme à abattre

(...) le metteur en scène Ridley Scott développe à travers ce film de science-fiction une pensée philosophique bien connue: nous sommes des apprentis sorciers en passe d'être détruits par nos propres inventions. (...) Toute la réussite (du cinéaste) tient aux décors qu'il a conçus. (Texte paru en 1982)

Blade Runner Ridley Scott

Une Science-fiction sérieuse, mais passionnante

Adaptation libre d'un (...) roman du regretté Philip K. Dick, BLADE RUNNER est l'occasion pour Harrison Ford (...) de donner sa pleine mesure de comédien. (...) La ville de 2019 où se déroule toute l'action (donne) lieu à des effets spéciaux criants de vérité. (Texte paru en 1982)

Blade Runner Ridley Scott

Unique en son genre

BLADE RUNNER (...) est (...) une pure merveille qu'on ne saurait comparer à rien d'autre pour la bonne raison qu'il est parfaitement unique en son genre. (...) Dès la première image, (...) dès les premières notes de la musique envoûtante de Vangelis, on est frappé par l'impalpable étrangeté. (Texte paru en 1982)

Blade Runner Ridley Scott

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3