Goto main content
1

Le Miroir (Zerkalo)

URSS 1974. Drame poétique de Andreï Tarkovski avec Margarita Terekhova, Oleg Yankovsky, Ignat Daniltsev. Sur le point de se séparer de sa femme, un cinéaste se remémore la vie de sa mère en songeant aussi aux liens qui l'unissent à son fils. Fresque mémorielle envoûtante proposant un hommage unique à la mère et la mère patrie. Style hermétique renouvelant le cinéma onirique et poétique. Images d'une beauté saisissante. Interprétation subtile et lumineuse de M. Terekhova dans un double rôle.

Général
1

Le Miroir (Zerkalo)

Général Général

URSS 1974. Drame poétique de Andreï Tarkovski avec Margarita Terekhova, Oleg Yankovsky, Ignat Daniltsev.

Sur le point de se séparer de sa femme, un cinéaste se remémore la vie de sa mère en songeant aussi aux liens qui l'unissent à son fils. Fresque mémorielle envoûtante proposant un hommage unique à la mère et la mère patrie. Style hermétique renouvelant le cinéma onirique et poétique. Images d'une beauté saisissante. Interprétation subtile et lumineuse de M. Terekhova dans un double rôle.

Alexei, père d'un garçon de douze ans, Ignat, songe à se séparer de sa femme Natalia. Les discussions qu'il a avec elle et les observations qu'il fait sur le comportement de son jeune fils l'entraînent en une réminiscence de sa propre enfance dans une région campagnarde.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Riche de nombreuses références autobiographiques, ce film de Tarkovski se présente dans des images d'une beauté extraordinaire. Pour hermétique qu'il paraisse, le récit recèle bon nombre d'observations intéressantes sur les relations familiales ou conjugales comme sur l'énergie créatrice et les influences de la formation première sur la vie adulte. La progression suit l'envol d'une pensée capricieuse où un souvenir entraîne l'autre, où les observations s'imbriquent dans une mosaïque d'éléments apparemment disparates et pourtant thématiquement rattachés. Il s'agit là d'une oeuvre éminemment personnelle, faisant montre d'une belle liberté d'inspiration et dotée d'une illustration superbe. L'interprétation est d'une sobriété exemplaire.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Mex. 2018. Chronique de Alfonso Cuaron avec Alitza Aparicio, Marina de Tavira, Diego Cortina Autrey. Classement: 13 ans +.

À Mexico en 1970, la vie d'une famille bourgeoise au bord de l'éclatement, à travers le point de vue d'une jeune domestique autochtone, tombée enceinte des oeuvres d'un amant qui refuse d'assumer ses responsabilités.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3