Goto main content
1

Le Bon, la brute et le truand (Il Buono, il brutto, il cattivo)

It. 1967. Western de Sergio Leone avec Clint Eastwood, Eli Wallach, Lee Van Cleef. Pendant la guerre de Sécession, trois aventuriers se disputent le secret de la cachette d'un trésor volé à l'armée confédérée. Variations habiles et originales sur des thèmes connus. Ton d'humour particulier. Style syncopé. Musique mémorable d'Ennio Morricone. Cadrage et montage recherchés. Interprétation savoureuse.

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
1

Le Bon, la brute et le truand (Il Buono, il brutto, il cattivo)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

It. 1967. Western de Sergio Leone avec Clint Eastwood, Eli Wallach, Lee Van Cleef.

Pendant la guerre de Sécession, trois aventuriers se disputent le secret de la cachette d'un trésor volé à l'armée confédérée. Variations habiles et originales sur des thèmes connus. Ton d'humour particulier. Style syncopé. Musique mémorable d'Ennio Morricone. Cadrage et montage recherchés. Interprétation savoureuse.

Pendant la guerre de Sécession, deux aventuriers découvrent le secret de la cachette d'un trésor volé à l'armée confédérée. Chacun ne connaît qu'une partie du secret et a donc intérêt à épargner la vie de son partenaire. Entre en scène un troisième larron, et une lutte âpre s'engage entre les trois hommes, au milieu des combats de la guerre civile. Ils se retrouvent tous les trois dans un cimetière où ils s'affrontent une dernière fois avant que l'un d'eux ne remporte la partie.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Sergio Leone continue à user du style syncopé qu'il avait mis au point dans ses westerns précédents: le montage fait alterner brusquement les gros plans avec les plans généraux et des séquences d'une lenteur solennelle éclatent soudain en pétarades d'action. Les épisodes de ce film d'une longueur inaccoutumée sont des variations habiles sur ce théorème de base. L'ensemble du film est nettement stylisé (cadrages et montage recherchés, sublime musique d'Ennio Morricone) et se situe dans un ton d'humour très particulier. Eli Wallach domine ses partenaires dans un rôle de bandit mexicain cynique et truculent.

Texte : Robert-Claude Bérubé

COMMENTAIRES

04 mai 2015, 10:48:41

Par : Louis-François Archambault-Therrien, Montréal

Mon film préféré ! Leone, qui a aussi signé 2 autres chefs-d'oeuvre, réalise un grand spectacle. Il y a des longueurs (ça fait partie du style de Leone), mais en aucun cas ça nuient au film, au contraire ils imposent leurs suspenses, le sommet étant atteint lors du duel. La musique de Morricone est plus célèbre que le film lui-même, donc mémorable. Et même si l'histoire peut paraître qu'à une simple chasse aux trésors, Leone en profite pour développer le lien si particulier qui lie Blondin (Eastwood) et Tuco (Wallach). Il y a aussi une critique sévère sur les effets néfastes que la guerre à sur les hommes, que ce soit du niveau psychologique ou physique. L'interprétation est savoureuse. Bref, un inconditionnel du cinéma.

J'attribue à ce film la Cote 3


08 juin 2016, 15:31:18

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Pas mon préféré de Leone. C'est beaucoup trop long, mais il y a des scènes d'anthologie, les touches d'humour propres à Leone sont là, la musique est mémorable et Eli Wallach est truculent à souhait!

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Mex. 2018. Chronique de Alfonso Cuaron avec Alitza Aparicio, Marina de Tavira, Diego Cortina Autrey. Classement: 13 ans +.

À Mexico en 1970, la vie d'une famille bourgeoise au bord de l'éclatement, à travers le point de vue d'une jeune domestique autochtone, tombée enceinte des oeuvres d'un amant qui refuse d'assumer ses responsabilités.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3