Aller au contenu principal
1

Les Oiseaux (The Birds)

É.-U. 1963. Drame d'horreur de Alfred Hitchcock avec Tippi Hedren, Rod Taylor, Suzanne Pleshette. En visite chez un célibataire qui vit avec sa mère et sa petite soeur dans un village côtier, une jeune femme assiste à l'inexplicable attaque des oiseaux sur la population locale. Suspense magistralement mené, d'après la nouvelle de Daphne Du Maurier. Notations psychologiques fascinantes. Bande sonore originale et efficace. Direction d'acteurs fort minutieuse.

13 ans +
1

Les Oiseaux (The Birds)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 1963. Drame d'horreur de Alfred Hitchcock avec Tippi Hedren, Rod Taylor, Suzanne Pleshette.

En visite chez un célibataire qui vit avec sa mère et sa petite soeur dans un village côtier, une jeune femme assiste à l'inexplicable attaque des oiseaux sur la population locale. Suspense magistralement mené, d'après la nouvelle de Daphne Du Maurier. Notations psychologiques fascinantes. Bande sonore originale et efficace. Direction d'acteurs fort minutieuse. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Melanie Daniels, attirée par un jeune homme, Mitch Brenner, rencontré par hasard à San Francisco, se rend à sa demeure de Bodega Bay. À l'occasion de ce voyage, elle est attaquée et blessée par un goéland. Plus tard, un grand nombre d'oiseaux s'en prennent sauvagement à un groupe d'enfants. Les volatiles deviennent de plus en plus agressifs et attaquent le village en nombre incalculable. Ils prennent enfin d'assaut la demeure des Brenner où Melanie vient près de trouver la mort.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce qui frappe d'abord dans ce dernier film d'Alfred Hitchcock (PSYCHO, NORTH BY NORTHWEST), en plus d'un scénario au suspense habilement mené, c'est la réalisation technique. Le rôle qu'y jouent les oiseaux est presque incroyable. Une mise en scène soignée, un montage rapide et nerveux, une bande sonore originale et efficace font de ce film une réussite dans le genre. Les interprètes sont bien dirigés.

Revue de presse

Propos de...

"LES OISEAUX m'a permis, une fois de plus, de faire ce que j'aime: affoler les spectateurs, faire geler leur sang. Pas de métaphysique, ni de symbole là-dedans (bien qu'on veuille y voir une parabole de la malédiction). Je me suis seulement souvenu de mes peurs d'enfant... Voilà!"

(Texte paru en 1985)

Oiseaux, Les Alfred Hitchcock

Du travail à l'esbroufe

LES OISEAUX est le plus parfait exemple de ce travail à l'esbroufe. (...) Si ce n'est le plus mauvais film d'Alfred Hitchcock, c'est le plus bâclé, le plus maladroit, le plus paresseusement mené. (...) Tout le film est (...) fait de temps morts et d'hésitations.

(Texte paru en 1963)

Oiseaux, Les Alfred Hitchcock

Hitchcock Want to Top the Shock Reaction of PSYCHO

Quite apart from the excitment of the attacks themselves one experiences the full effect of the Hitchcock genius for mounting suspense in the way in which he assembles the birds when they are quietly marshalling their forces for a new attack. The photography (...) is brilliant.

(Texte paru en 1963)

Oiseaux, Les Alfred Hitchcock

Un Film d'action et de terreur

Un film sans intrigue, mais reposant sur plusieurs intrigues antérieures; un film d'action et de terreur, mais de terreur franchement exposée et d'un suspense entièrement visuel: tel est ce nouveau Hitchcock, construit solidement, sur l'étrange, conduit de main de maître [et] plein d'allégories.

(Texte paru en 1963)

Oiseaux, Les Alfred Hitchcock

In the Best Hitchcock Tradition

It is an intriguing, exciting, often shocking, (...) sometimes frightening and always fascinating yarn in the best Hitchcock tradition, and practically guaranteed to mean dollars and more dollars at the box office anywhere.

(Texte paru en 1963)

Oiseaux, Les Alfred Hitchcock

Quand LES OISEAUX mettent les hommes en cage

(...) au strict plan de la qualité cinématographique, le film d'Hitchcock est une "horrible merveille"! Vous y admirez, entre autres, les trucages invisibles qui permettent au réalisateur de nous donner l'impression que (...) les personnages et les oiseaux se battent bel et bien jusqu'à la mort. Du beau travail.

(Texte paru en 1963)

Oiseaux, Les Alfred Hitchcock

Hitchcock est un bien habile homme

(...) si les effets techniques sont de premier ordre, si la mise au point des grandes scènes est magistrale, on peut plus aisément discuter le choix des comédiens. On retient peu de chose de "Tippi" Hedren, sinon qu'elle évoque irrésistiblement (...) Grace Kelly. (...) Rod Taylor est moyen.

(Texte paru en 1963)

Oiseaux, Les Alfred Hitchcock

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3