Go to main content
iamge nouvelles
2023-09-20 Alexandre Duguay

Gael Garcia Bernal en 5 rôles

Cassandro, déposé sur Prime Video ce vendredi, fournit le prétexte idéal pour nous remémorer 5 compositions saisissantes de sa vedette, le Mexicain Gael Garcia Bernal.

Saúl Armendáriz, un flamboyant lutteur amateur gay, s’est rendu célèbre grâce à sa persona sur le matelas, Cassandro. L’histoire pas banale de celui qu’on surnomme le “Liberace de la Lucha Libre” fait aujourd’hui l’objet d’un film mettant en vedette Gael Garcia Bernal dans le rôle-titre. En attendant de savoir si la performance de l’acteur de 44 ans nous jettera au tapis, comme on l'espère, voici 5 films qui ont illuminé sa filmographie.

Amores Perros (2000)

Ce film a mis au monde une nouvelle voix fascinante du 7e art en la personne d’Alejandro Gonzalez Inarritu. Mais c’est aussi grâce à ce remarquable long métrage entrecroisant trois intrigues, que Gael Garcia Bernal a été révélé. Sa forte présence, dans le rôle d’Octavio, un jeune voyou qui rêve de prendre le large avec l’épouse de son frère, reste inoubliable.

Y Tu Mama Tambien (2001)

Avec ce road movie sensuel d’Alfonso Cuaron (une autre voix forte venue du Mexique), Garcia Bernal remplit la promesse annoncée un an auparavant dans Amores Perros. L’acteur est en effet plus que convaincant en adolescent en rut. La chimie évidente qu’il partage avec ses partenaires Diego Luna et Maribel Verdú, élève son jeu d’un cran.

La mauvaise éducation (2004)

Sous les traits d’un acteur tourmenté, d’une chanteuse travestie et du mystérieux Juan, Gael Garcia Bernal porte sur ses épaules cette habile mise en abîme signée Almodovar. Même si le cinéaste a avoué, quelques années plus tard, que le comportement de sa vedette avait été pénible sur le plateau de tournage, il lui aura toutefois confié une étonnante partition à trois voix, à la mesure de son talent.

NO (2012)

Sous la direction de Pablo Larrain, cinéaste chilien réputé pour ses drames historiques et biographiques (Jackie, Neruda, Spencer), Gael Garcia Bernal fait montre d’une étonnante sobriété, dans le rôle d’un jeune publicitaire engagé dans la campagne du "Non", lors d’un référendum visant à écarter du pouvoir le dictateur Augusto Pinochet.

Museo (2018)

Au coeur d’une histoire incroyable, mais vraie, dans laquelle deux étudiants dérobent le Musée national d'anthropologie de Mexico, notre collègue Louis-Paul Rioux avance que Gael Garcia Bernal « campe avec énergie une pathétique tête à claques, éclipsant du coup tous ses partenaires. » Rien de moins!

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    Le temps de la Cote

    Décembre signale à Mediafilm qu’il est temps de réévaluer les films cotés (2) d’il y a 20 ans.

    Publié le 30 novembre 2023

    Cinéma

    Le temps de la Cote

    Décembre signale à Mediafilm qu’il est temps de réévaluer les films cotés (2) d’il y a 20 ans.


    Publié le 30 novembre 2023
  • Cinéma

    5 chefs d’orchestre mémorables

    Pour souligner la sortie de Maestro, Mediafilm remonte le temps pour faire ressurgir cinq portraits mémorables de chefs d’orchestre.

    Publié le 29 novembre 2023

    Cinéma

    5 chefs d’orchestre mémorables

    Pour souligner la sortie de Maestro, Mediafilm remonte le temps pour faire ressurgir cinq portraits mémorables de chefs d’orchestre.


    Publié le 29 novembre 2023
  • Cinéma

    Le goût d’Aki Kaurismaki

    Les feuilles mortes, 13e long métrage du Finlandais Aki Kaurismaki et Prix du Jury à Cannes, se dépose enfin sur nos écrans.

    Publié le 28 novembre 2023

    Cinéma

    Le goût d’Aki Kaurismaki

    Les feuilles mortes, 13e long métrage du Finlandais Aki Kaurismaki et Prix du Jury à Cannes, se dépose enfin sur nos écrans.


    Publié le 28 novembre 2023

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2023 MEDIAFILM Tous droits réservés.