Go to main content
Default image
5

Oscar Wilde (Wilde)

G.-B. 1997. Drame biographique de Brian Gilbert avec Stephen Fry, Jude Law, Jennifer Ehle. Les principaux événements ayant marqué la vie amoureuse et publique de l'écrivain homosexuel Oscar Wilde. Scénario construit de manière épisodique. Traitement d'un classicisme indéfectible sans grande personnalité. Jeu émouvant et sobre de S. Fry.

13 ans +
5

Oscar Wilde (Wilde)

13 ans + 13 ans +

G.-B. 1997. Drame biographique de Brian Gilbert avec Stephen Fry, Jude Law, Jennifer Ehle.

Les principaux événements ayant marqué la vie amoureuse et publique de l'écrivain homosexuel Oscar Wilde. Scénario construit de manière épisodique. Traitement d'un classicisme indéfectible sans grande personnalité. Jeu émouvant et sobre de S. Fry.

Année :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Behaviour
En 1882, Oscar Wilde épouse Constance Lloyd. Mais lorsque l'écrivain tombe sous le charme d'un ami canadien, il finit par admettre son homosexualité. Durant la première d'une de ses pièces de théâtre, Wilde rencontre Lord Alfred Douglas, un étudiant dont il tombe éperdument amoureux. Les deux hommes s'engagent dans une relation tumultueuse qui scandalise le père du jeune Douglas. Dans un procès retentissant, Wilde sera reconnu coupable d'indécence et condamné à deux ans de travaux forcés. À sa sortie de prison, il retrouve Alfred en Italie.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Oscar Wilde est très certainement un des plus grands esprits littéraires de l'époque victorienne, ce qui rend d'autant plus tragique le destin qu'il a connu. Construit de manière épisodique, voire purement anecdotique, ce film évoque les principaux événements ayant marqué la vie amoureuse et publique de l'auteur du Portrait de Dorian Gray. Le scénario s'intéresse davantage aux déboires sentimentaux de l'écrivain qu'au processus de création qui lui a permis de signer plusieurs chefs-d'oeuvre. Par conséquent, le film se présente comme une sorte de mélodrame sur la tragédie d'un homme qui a voulu assumer sa véritable nature dans une société incapable de l'accepter. Raconté et filmé dans un style au classicisme indéfectible, Wilde ressemble à un luxueux téléfilm sans personnalité. Le scénariste utilise abondamment les mots d'esprit de l'écrivain dans ses dialogues, mais à ce compte-là, aussi bien lire l'original... Stephen Fry, émouvant et sobre, porte le film sur ses épaules avec une belle sincérité et ses partenaires ne sont pas moins talentueux.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3