Go to main content
5

Une Jolie Femme (Pretty Woman)

É.-U. 1990. Comédie sentimentale de Garry Marshall avec Julia Roberts, Richard Gere, Laura San Giacomo. Une prostituée de Los Angeles ayant tiré d'affaire un financier new-yorkais est invitée à passer, contre rémunération, quelques jours avec lui. Intrigue simpliste et peu crédible. Ramassis de références aux grandes traditions romantiques. Traitement charmeur et humoristique. Interprétation inégale.

Général
5

Une Jolie Femme (Pretty Woman)

Général Général

É.-U. 1990. Comédie sentimentale de Garry Marshall avec Julia Roberts, Richard Gere, Laura San Giacomo.

Une prostituée de Los Angeles ayant tiré d'affaire un financier new-yorkais est invitée à passer, contre rémunération, quelques jours avec lui. Intrigue simpliste et peu crédible. Ramassis de références aux grandes traditions romantiques. Traitement charmeur et humoristique. Interprétation inégale.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Vivian Ward tente de gagner sa subsistance comme prostituée à Los Angeles. Un soir, elle a l'occasion de tirer d'affaire un financier new-yorkais, Edward Lewis, égaré loin de son hôtel. Celui-ci l'invite à passer, contre rémunération, quelques jours avec lui, le temps de son séjour en Californie. Il lui offre de surcroît de l'habiller chiquement et lui donne des leçons de maintien en bonne société. Ébahie par sa bonne fortune, Vivian croit vivre un conte de fées et s'éprend de Lewis, sans espérer être payée de retour. Et pourtant...

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce film se veut un retour aux grandes traditions romantiques du cinéma hollywoodien, grand pourvoyeur de rêves pour midinettes. L'intrigue apparaît mince et peu crédible, mais elle est présentée avec assez de charme superficiel pour séduire les esprits non prévenus. Les auteurs ont eu soin de multiplier les références ("Cendrillon", "La Traviata", etc.) tout en s'efforçant de contrer la sentimentalité par un humour un peu cru. Julia Roberts est très à l'aise dans le rôle-titre, mais Richard Gere est plutôt fade en prince charmant.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3