Aller au contenu principal
4

Le Corbeau (The Crow)

É.-U. 1994. Drame fantastique de Alex Proyas avec Brandon Lee, Ernie Hudson, Michael Wincott. Un jeune musicien qui a été sauvagement assassiné revient d'entre les morts pour exercer une terrible vengeance. Exercice de style assez impressionnant adapté d'une bande dessinée. Contexte urbain sombre et inquiétant. Photographie inventive. Montage frénétique. Composition réussie de B. Lee.

13 ans + (violence)
4

Le Corbeau (The Crow)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 1994. Drame fantastique de Alex Proyas avec Brandon Lee, Ernie Hudson, Michael Wincott.

Un jeune musicien qui a été sauvagement assassiné revient d'entre les morts pour exercer une terrible vengeance. Exercice de style assez impressionnant adapté d'une bande dessinée. Contexte urbain sombre et inquiétant. Photographie inventive. Montage frénétique. Composition réussie de B. Lee. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Le jeune musicien rock Eric Draven et sa fiancée Shelly sont sauvagement assassinés par quatre voyous qui ont fait irruption dans leur demeure. Incapable de trouver le repos éternel, Eric revient d'entre les morts pour exercer une terrible vengeance sur ses bourreaux. Il découvre alors que ces dernière travaillaient sous les ordres d'un dénommé Top Dollar, chef de la pègre locale. Irrité parla présence de cet ange exterminateur, le mafioso lui tend un piège. Un duel à mort dans une cathédrale abandonnée scellera le sort des deux ennemis.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le scénario de ce cauchemar sanglant s'accommode de données fantastiques passablement convenues. Cependant, le traitement visuel atteint un tel degré de stylisation qu'il parvient en grande partie à compenser l'absence d'originalité du récit. L'histoire se déroule dans un contexte urbain sombre et inquiétant qui rappelle parfois celui de BLADE RUNNER et des deux BATMAN. Une photographie inventive associée à un montage frénétique rendent hallucinant ce décor aux aspects irréel et onirique accentués. L'auteur parvient ainsi à imiter fort habilement la plastique des bandes dessinées dont le film s'inspire. Il en résulte un exercice de style assez impressionnant dans lequel Brandon Lee s'impose par son rôle de justicier d'outre-tombe.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

04 mai 2015, 10:48:59

Par : Yvan Godbout, L'Ange Gardien

Malgré ses 17 ans, ce premier film d’Alex Proyas (I Robot, Dark City, Knowing et le prochain Paradise Lost)n’a pas pris une ride, même si les effets spéciaux numériques d’aujourd’hui sont beaucoup plus élaborés qu’à l’époque. Une aura très «punk-gothique» et sombre entoure chaque image, créant une atmosphère oppressante et glauque. Des personnages patibulaires et dangereux évoluent dans un monde toujours sous la pluie, presque toujours de nuit. Brandon Lee (décédé tragiquement durant le tournage d’une scène) offre une très belle performance dans le rôle torturé d’Eric Craven, alias The Crow. La mise en scène ultra inventive d’Alex Proyas apporte énormément à cette histoire un peu trop simpliste du vengeur revenu d’entre les morts. Mais elle est très fidèle à sa source bédéesque. Un film noir qui plaira aux amateurs de la série Batman initié par Christopher Nolan, plus d’une décénie plus tard. Il y a eu trois suites plutôt malheureuses au film : The Crow : City of Angels (pas trop mal foutu mais ressemble plus à un remake), The Crow : Salvation (lourd et monotone) et The Crow : Wicked Prayer (mauvais, point!)

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3