Go to main content
4

Memphis Belle

Jeudi 06 Octobre à 11:50 | Cinépop

G.-B. 1990. Drame de guerre de Michael Caton-Jones avec Matthew Modine, Eric Stoltz, Tate Donovan. En 1943, un capitaine aux commandes d'un bombardier B-17 espère réussir une mission qui fera de ses hommes et de lui des héros. Vision sobre et réaliste des désastres de la guerre. Mise en scène inégale. Traitement soigné. Interprètes de talent.

Général
4

Memphis Belle (Memphis Belle)

Général Général

G.-B. 1990. Drame de guerre de Michael Caton-Jones avec Matthew Modine, Eric Stoltz, Tate Donovan.

En 1943, un capitaine aux commandes d'un bombardier B-17 espère réussir une mission qui fera de ses hommes et de lui des héros. Vision sobre et réaliste des désastres de la guerre. Mise en scène inégale. Traitement soigné. Interprètes de talent.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
À l'automne 1943, le capitaine Dennis Dearborn a modestement réalisé un exploit. Aux commandes d'un bombardier B-17 appelé "Memphis Belle" et à la tête d'un équipage de dix hommes, il a effectué vingt-quatre missions de bombardement au-dessus de l'Europe. S'il en réussit une vingt-cinquième, il sera ramené en Amérique avec ses hommes où ils seront fêtés comme des héros. L'ordre est donné d'aller pilonner une usine d'armements à Brème en Allemagne. Le tir de la D.C.A. et les attaques d'avions de chasse ennemis semblent plus néfastes que d'habitude. Un des aviateurs est gravement blessé, les moteurs flanchent, le train d'atterrissage bloque et Dearborn se demande sérieusement s'il arrivera à ramener son appareil à bon port.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pendant la guerre, le célèbre cinéaste William Wyler a réalisé pour l'armée un film documentaire sur l'équipage du bombardier "Memphis Belle". Près de cinquante ans plus tard, sa fille Catherine a collaboré à la production de cette évocation dramatique mise en train par David Puttman, producteur de CHARIOTS OF FIRE. MEMPHIS BELLE se situe dans une semblable conception sobre et réaliste. Si la mise en situation traîne un peu, l'intérêt s'accroît dès que l'avion prend l'air pour sa dernière mission où se succèdent les moments convaincants marqués par des détails techniques bien observés et les manifestations d'un héroïsme sans phrase. L'ensemble reflète une vision critique des désastres de la guerre et l'interprétation réunit plusieurs jeunes comédiens talentueux.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3