Aller au contenu principal
5

Racoleuses (Wild Things)

É.-U. 1998. Drame policier de John McNaughton avec Matt Dillon, Denise Richards, Neve Campbell. Après avoir été lavé d'une accusation de viol, un conseiller d'orientation obtient une compensation financière qui soulève les soupçons d'un détective. Intrigue de film noir aux nombreux rebondissements. Traitement accrocheur baignant dans une ironie facile. Interprétation vigoureuse.

13 ans + (érotisme)
5

Racoleuses (Wild Things)

13 ans + (érotisme) 13 ans + (érotisme)

É.-U. 1998. Drame policier de John McNaughton avec Matt Dillon, Denise Richards, Neve Campbell.

Après avoir été lavé d'une accusation de viol, un conseiller d'orientation obtient une compensation financière qui soulève les soupçons d'un détective. Intrigue de film noir aux nombreux rebondissements. Traitement accrocheur baignant dans une ironie facile. Interprétation vigoureuse. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Columbia
Dans la ville très cossue de Blue Bay en Floride, la riche étudiante Kelly Van Ryan accuse le conseiller d'orientation Sam Lombardo de l'avoir violée. Peu de temps après, une autre jeune fille du coin, Suzie Toller, prétend à son tour avoir été agressée par Sam. Mais lors du procès qui s'ensuit, Susy avoue que Kelly et elle ont tout inventé. Sam est non seulement innocenté, mais il empoche une colossale compensation financière, gracieuseté de la famille Van Ryan. Mais le détective Ray Duquette soupçonne Sam, Kelly et Suzy d'avoir été de mèche dès le début.

L’AVIS DE MEDIAFILM

John McNaughton a fait une entrée remarquée sur la scène du cinéma indépendant américain lorsqu'il a réalisé le provocant Henry: Portrait of a Serial Killer à la fin des années 80. Or, autant ce premier film pouvait être cru et rugueux, autant ce nouveau thriller s'avère poli et bon chic bon genre. Loin de l'Amérique profonde et grise de Henry, Wild Things se déroule sous le ciel bleu et ensoleillé d'une ville côtière aisée de la Floride. Avec les belles villas de millionnaires et les marécages en guise de toile de fond, McNaughton et son scénariste s'amusent à multiplier les intrigues et les rebondissements dans un pastiche coloré, artificiel et invraisemblable des films noirs. Le traitement baigne évidemment dans l'ironie, mais les facilités abondent, autant dans les dialogues que dans la réalisation accrocheuse. Les interprètes y mettent beaucoup de vigueur, sans pour autant parvenir à rendre très intéressants leurs personnages vides et cyniques.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3