Go to main content
3

L'Insoutenable Légèreté de l'être (The Unbearable Lightness of Being)

É.-U. 1988. Drame de moeurs de Philip Kaufman avec Daniel Day-Lewis, Juliette Binoche, Lena Olin. Les tribulations d'un chirurgien volage et d'une jeune provinciale qui ont quitté la Tchécoslovaquie en 1968 pour s'installer en Suisse. Adaptation réussie du roman de M. Kundera. Évocation habile du contexte social et politique. Mélange d'émotion et d'ironie. Interprétation nuancée et attachante.

13 ans + (érotisme)
3

L'Insoutenable Légèreté de l'être (The Unbearable Lightness of Being)

13 ans + (érotisme) 13 ans + (érotisme)

É.-U. 1988. Drame de moeurs de Philip Kaufman avec Daniel Day-Lewis, Juliette Binoche, Lena Olin.

Les tribulations d'un chirurgien volage et d'une jeune provinciale qui ont quitté la Tchécoslovaquie en 1968 pour s'installer en Suisse. Adaptation réussie du roman de M. Kundera. Évocation habile du contexte social et politique. Mélange d'émotion et d'ironie. Interprétation nuancée et attachante.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Alors que Prague vit en 1968 des moments enivrants de libération, un jeune chirurgien, Tomas, poursuit, en dehors de son travail, une vie de conquêtes faciles jusqu'au jour où une provinciale, Tereza, s'installe chez lui. Surviennent les tanks russes pour mettre fin au régime jugé trop permissif. Tomas et Tereza quittent le pays pour se réfugier en Suisse où les a précédés une amie, Sabina. Quand Tereza constate que Tomas est toujours aussi volage, elle en conçoit une grande peine et rentre en Tchécoslovaquie. Tomas l'y rejoint, mais on lui interdit l'exercice de la médecine.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Une adaptation filmique du roman complexe de Milan Kundera n'allait pas de soi. Il faut reconnaître que Philip Kaufman s'est fort bien tiré d'affaire. Il a centré son film sur les relations d'amour et d'amitié entre les principaux personnages, tout en évoquant habilement le contexte social et politique où se situe le récit. L'émotion se marie curieusement à l'ironie dans le traitement et le cinéaste a su trouver suffisamment d'astuces de mise en scène pour retenir l'intérêt. L'interprétation est nuancée et attachante.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3