Go to main content
5

Fantômes sur Mars (Ghosts of Mars)

É.-U. 2001. Science-fiction de John Carpenter avec Natasha Henstridge, Ice Cube, Jason Statham. Sur Mars, une patrouille de la police chargée de ramener un criminel affronte des entités qui prennent possession des humains. Science-fiction mâtinée d'horreur et de western. Récit racoleur aux éléments connus. Réalisation énergique et rythmée. Jeu physique des interprètes.

13 ans + (violence)
5

Fantômes sur Mars (Ghosts of Mars)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 2001. Science-fiction de John Carpenter avec Natasha Henstridge, Ice Cube, Jason Statham.

Sur Mars, une patrouille de la police chargée de ramener un criminel affronte des entités qui prennent possession des humains. Science-fiction mâtinée d'horreur et de western. Récit racoleur aux éléments connus. Réalisation énergique et rythmée. Jeu physique des interprètes.

Genre :
Année :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Columbia
Sur Mars en 2176, la policière Melanie Ballard relate à une commission d'enquête matriarcale les incidents qui ont amené la destruction d'une colonie minière à Shining Canyon. A la tête d'une patrouille, Melanie était chargée de ramener dans la capitale Chryse le dangereux criminel «Desolation» Williams. Sur place, le groupe constata avec horreur que plusieurs habitants avaient été massacrés par le reste de la population. Une survivante, la scientifique Whitlock, leur expliqua que des entités fantomatiques avaient surgi du sol martien après l'ouverture d'une structure ancienne et qu'elles avaient pris possession des humains. Melanie et Williams unirent alors leurs forces pour combattre ces créatures qui menaçaient de décimer la planète entière.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Décidément, la planète Mars ne réussit guère aux cinéastes qui s'y frottent. Après Brian De Palma (Mission To Mars) et Anthony Hoffman (Red Planet), c'est au tour du vétéran John Carpenter de se buter contre la planète rouge. Pourtant, il ne s'éloigne guère de son univers, reprenant allègrement plusieurs éléments de ses films antérieurs, de Prince of Darkness à In The Mouth of Madness en passant par They Live. Mais dans ce récit racoleur de science-fiction mâtiné d'horreur et de western, Carpenter refait surtout un classique mineur du genre, Five Million Years To Earth (ou Quatermass and The Pit, 1967), en déplaçant l'action de Londres vers Mars, tout en reprenant le look fauché du modèle. Malgré ce manque d'originalité flagrant, Carpenter s'amuse ferme avec cette histoire vainement complexe et faussement féministe (il n'aboutit nulle part avec le matriarcat qu'il introduit en amorce), mais diablement rythmée et énergique. Il y a une fougue dans la réalisation et une étrange efficacité dans les effets spéciaux à rabais qui forcent parfois l'adhésion. Carpenter signe même la musique délicieusement agressive du film, sans doute le meilleur élément de ce divertissement inégal. Les interprètes offrent un jeu plus physique que senti.

Texte : André Caron

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3