Goto main content
4

La Ligne verte (The Green Mile)

É.-U. 1999. Drame de Frank Darabont avec Tom Hanks, Michael Clarke Duncan, David Morse. En 1935, en Louisiane, un gardien de prison se lie d'amitié avec un condamné à mort doté de pouvoirs de guérison. Fable aux accents parfois fantastiques. Intensité dramatique inégale. Réalisation méticuleuse. Interprétation solide.

13 ans +
4

La Ligne verte (The Green Mile)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 1999. Drame de Frank Darabont avec Tom Hanks, Michael Clarke Duncan, David Morse.

En 1935, en Louisiane, un gardien de prison se lie d'amitié avec un condamné à mort doté de pouvoirs de guérison. Fable aux accents parfois fantastiques. Intensité dramatique inégale. Réalisation méticuleuse. Interprétation solide.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Frank Darabont
D'après le roman de Stephen King
Photographie :
Musique :
En 1935, l'agent Paul Edgecomb, responsable de l'aile des condamnés à mort dans un pénitencier de Louisiane, reçoit dans son secteur un prisonnier accusé du meurtre de deux fillettes. Il s'agit de John Coffey, un homme à la stature colossale dont l'esprit est cependant demeuré celui d'un enfant. Au fil des jours et des événements, Edgecomb se lie d'amitié avec Coffey. Il se rend compte alors que le condamné possède des dons de guérisseur et qu'il est innocent du crime pour lequel on s'apprête à l'exécuter.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pour son second long métrage, Frank Darabont (THE SHAWSHANK REDEMPTION) replonge dans le milieu carcéral en puisant à nouveau dans l'imaginaire de Stephen King. Le propos du réalisateur avec THE GREEN MILE n'est pas d'offrir un tableau réaliste du milieu carcéral. Il cherche plutôt à faire naître de cet univers de brutalité une fable aux accents parfois fantastiques, qui chante l'amour et l'humanité; et cela malgré des scènes d'exécution d'une froideur clinique particulièrement éprouvante. Or, la réalisation méticuleuse de Darabont est un peu trop appuyée et cherche à en dire trop à la fois. Conséquemment, les situations et les personnages apparaissent parfois schématisés et manquent ainsi de profondeur. Heureusement, Darabont peut compter sur une distribution solide, menée par un Tom Hanks au jeu plutôt sobre, qui sauve la mise à plus d'une occasion.

Texte : Carlo Mandolini

COMMENTAIRES

15 janvier 2019, 13:33:43

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Encore une fois un film de Frank Darabont (THE SHAWSHANK REDEMPTION) que les gens adorent qui est quand même coté (4) par Mediafilm. C'est un très bon film avec des performances solides.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame de Alain Raoust avec Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer. Classement: Général.

Une ébéniste décroche un emploi d'été à la déchetterie du village de province où elle avait séjourné dix ans plus tôt. Sous un soleil de plomb, sa quiétude est troublée par l'irruption d'une participante de téléréalité égarée et du frère de son ancien amoureux.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3