Colossal
1 7 4
4

Colossal

Esp. 2016. Drame fantastique de Nacho Vigalondo avec Anne Hathaway, Jason Sudeikis, Dan Stevens. Une journaliste au chômage fêtarde découvre qu'elle contrôle à distance un monstre géant en train de ravager la ville de Séoul. Fable inventive sur la résilience. Mélange des genres réussis. Quelques détours narratifs moins convaincants. Réalisation intimiste. A. Hathaway pleine d'aplomb. J. Sudeikis étonnant. (sortie en salle: 21 avril 2017)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Genre : Drame fantastique
Durée : 109 min.
Réalisation : Nacho Vigalondo
Scénario :
Photographie : Eric Kress
Musique : Bear McCreary
Montage : Ben Baudhuin
Luke Doolan
Pays : Espagne
Canada
Distributeur : Métropole Films Distribution
Interprètes : Anne Hathaway
Jason Sudeikis
Dan Stevens
Tim Blake Nelson
Austin Stowell
Agam Darshi

Quand son amoureux la met à la porte, Gloria, journaliste au chômage paumée et fêtarde, décide de retourner dans sa ville natale, histoire de remettre sa vie sur les rails. Par chance, Oscar, un ancien camarade de classe, lui procure un emploi au bar du coin. Après une soirée bien arrosée avec son bienfaiteur et ses copains, Gloria découvre que la ville de Séoul a été attaquée par un monstre qui, étrangement, reproduit à distance ses gestes à elle. La situation se corse davantage quand un robot géant se matérialise dans la capitale sud-coréenne, empruntant cette fois les mouvements d'Oscar.

L’avis de Mediafilm

Mélange improbable de "Kaiju" (film de monstres japonais à la Godzilla) et de comédie "indie" américaine, COLOSSAL étonne par les voies qu'il emprunte pour explorer les thèmes de la jalousie, la faible estime de soi et la résilience. Son approche intimiste fait mouche, particulièrement lorsque la réalisation ingénieuse de Nacho Vigalondo (TIMECRIMES) s'amuse à suggérer des actes de destructions massives au moyen d'un simple carré de sable. Certes, quelques détours narratifs apparaissent moins convaincants, mais un changement de ton bien négocié, qui survient à mi-parcours, déstabilise agréablement le spectateur. Dans une composition qui rappelle celle de RACHEL GETTING MARRIED, Anne Hathaway fait preuve d'un bel aplomb. Pour sa part, Jason Sudeikis (HORRIBLE BOSSES, RACE) surprend dans la peau d'un personnage extrêmement ambigu.

Texte : Bruno Dufort

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Lost City of Z, The The Lost City of Z
Mediafilm

É.-U. 2016. Aventures de James Gray avec Charlie Hunnam, Tom Holland, Robert Pattinson.


Au début du XXe siècle, le militaire anglais Percival Fawcett quitte femme et enfants pour se lancer dans une série d'expéditions en Amazonie, à la recherche des vestiges d'une civilisation disparue.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!