Unforgettable
1 7 5
5

Unforgettable

É.-U. 2017. Thriller de Denise Di Novi avec Rosario Dawson, Katherine Heigl, Geoff Stults. Fiancée à un père divorcé, une rédactrice web subit les manigances de l'ex-épouse contrôlante et déséquilibrée de ce dernier. Récit archiconvenu, mou et peu rigoureux dans son déroulement. Réalisation léchée et techniquement au point. Composition étonnante de K. Heigl. R. Dawson intense. (sortie en salle: 21 avril 2017)

En attente de classement En attente de classement

Genre : Thriller
Durée : 100 min.
Réalisation : Denise Di Novi
Scénario :
Photographie : Caleb Deschanel
Musique : Toby Chu
Montage : Frédéric Thoraval
Pays : États-Unis
Distributeur : Warner Bros.
Interprètes : Rosario Dawson
Katherine Heigl
Geoff Stults
Whitney Cummings
Cheryl Ladd

Julia, rédactrice web, emménage chez son fiancé David, qui partage la garde de sa fillette Lily avec son ex-épouse Tessa. Froide, contrôlante et perfectionniste, cette dernière n'entend pas se laisser voler sa place de mère auprès de sa petite chérie. En se saisissant du téléphone de Julia, laissé par inadvertance sur la table d'un bar, Tessa découvre que sa rivale est harcelée par son ex-conjoint violent. Aussitôt, elle crée à l'intention de ce dernier un faux compte Facebook aguicheur, avec les données personnelles et des photos piratées sur le portable. Et pour mettre encore plus de pression sur Julia, Tessa provoque diverses situations où elle apparaît comme une belle-mère peu fiable auprès de David. Lequel ignore tout du passé malheureux de sa fiancée et de la menace qui plane sur elle.

L’avis de Mediafilm

Denise Di Novi est une productrice dotée d'un flair certain (HEATHERS, EDWARD SCISSORHANDS, BATMAN RETURNS, CRAZY STUPID LOVE, etc.). Ce qui rend d'autant plus décevante sa première - et tardive - incursion derrière la caméra. Bien que techniquement au point et visuellement léché, son film recourt sans surprises aux vieilles formules du thriller domestique des années 1980 et 1990 à la FATAL ATTRACTION. Impersonnel, mou et peu rigoureux dans son déroulement, le film culmine en outre sur un affrontement bâclé et grotesque. On en retient cependant la composition étonnante de Katherine Heigl (27 DRESSES) et le jeu intense de Rosario Dawson (TRANCE). Fait à signaler, le rôle masculin principal, tenu avec compétence par Geoff Stults (aperçu dans J. EDGAR), demeure délibérément marginal dans le récit.

Texte : Louis-Paul Rioux

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Lost City of Z, The The Lost City of Z
Mediafilm

É.-U. 2016. Aventures de James Gray avec Charlie Hunnam, Tom Holland, Robert Pattinson.


Au début du XXe siècle, le militaire anglais Percival Fawcett quitte femme et enfants pour se lancer dans une série d'expéditions en Amazonie, à la recherche des vestiges d'une civilisation disparue.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!