Promise, The
1 7 5
5

The Promise

Esp. 2016. Drame de Terry George avec Oscar Isaac, Charlotte Le Bon, Christian Bale. En 1914, dans l'Empire ottoman, les amours d'un étudiant et d'une artiste sont compromises par le déclenchement par les Turcs du génocide arménien. Drame sincère mais convenu sur un terrible épisode historique. Scénario maladroit et grandiloquent. Réalisation empesée. Rythme instable. Distribution prestigieuse. (sortie en salle: 21 avril 2017)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Genre : Drame
Durée : 132 min.
Réalisation : Terry George
Scénario :
Photographie : Javier Aguirresarobe
Musique : Gabriel Yared
Montage : Steven Rosenblum
Pays : Espagne
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Oscar Isaac
Charlotte Le Bon
Christian Bale
James Cromwell
Jean Reno
Shohreh Aghdashloo

En 1914, dans l'Empire ottoman, une paix fragile lie chrétiens et musulmans d'une part, Turcs et Arméniens d'autre part. Au sein de cette dernière communauté, se produit la rencontre entre Michael, apothicaire ayant fait un mariage d'argent pour se payer des études en médecine, et Ana, jeune artiste rentrée au pays en compagnie de son époux Chris, célèbre photojournaliste américain. Profitant de l'absence de ce dernier, parti sillonner le territoire pour son travail, Michael et Ana amorcent une liaison amoureuse. Mais leur temps est compté, car l'armée turque a commencé à rassembler des centaines de milliers d'Arméniens, en vue de leur massacre systématique.

L’avis de Mediafilm

Après HOTEL RWANDA, Terry George s'intéresse à un autre génocide avec ce drame sincère mais cette fois lourdaud, qui reprend maladroitement la recette romantico-historique de DOCTOR JIVAGO. De fait, le scénario progresse selon une structure prévisible, le drame horrible vécu par le peuple arménien étant transformé en simple toile de fond. Un choix d'autant plus regrettable que, outre ARARAT et UNE HISTOIRE DE FOUS, peu de films ont été réalisés sur ce génocide oublié, et que celui-ci possédait tous les ingrédients pour devenir mémorable. Malheureusement, une mise en scène empesée, une direction photo quelconque, une musique omniprésente et un montage au rythme hésitant conspirent à créer l'impression d'un mélodrame daté et artificiel, qui peine à soutenir l'intérêt, malgré une distribution prestigieuse.

Texte : Georges Privet

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Lost City of Z, The The Lost City of Z
Mediafilm

É.-U. 2016. Aventures de James Gray avec Charlie Hunnam, Tom Holland, Robert Pattinson.


Au début du XXe siècle, le militaire anglais Percival Fawcett quitte femme et enfants pour se lancer dans une série d'expéditions en Amazonie, à la recherche des vestiges d'une civilisation disparue.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!