Window Horses - The Poetic Persian Epiphany of Rosie Ming
1 7 4
4

Window Horses - The Poetic Persian Epiphany of Rosie Ming

Can. 2016. Film d'animation de Ann Marie Fleming. Alors qu'elle participe à un festival de poésie en Iran, une jeune poétesse canadienne découvre la vérité sur ses origines. Récit d'apprentissage doux-amer. Touches d'humour. Animation rudimentaire mais colorée. Performances vocales relevées. (sortie en salle: 17 mars 2017)

Général Général

Genre : Film d'animation
Durée : 85 min.
Réalisation : Ann Marie Fleming
Scénario :
Musique : Taymaz Saba
Montage : Ann Marie Fleming
Ileana Pietrobruno
Jean-Denis Rouette
Pays : Canada
Distributeur : Métropole Films Distribution
Interprètes : Avec la voix de :
Sandra Oh
Shohreh Aghdashloo
Nancy Kwan
Don McKellar
Ellen Page

Vivant chez ses grands-parents maternels à Vancouver, Rosie Ming ne rêve que d'une chose: Paris! Éprise de Baudelaire et Rimbaud, elle publie son propre recueil de poésie à compte d'auteur sans le dire à personne, pas même à sa meilleure amie Kelly. À sa grande surprise, Rosie est invitée à présenter l'une de ses oeuvres dans un festival de poésie à Shiraz, en Iran. Au grand dam de ses grands-parents surprotecteurs, Rosie accepte l'invitation. Dès son arrivée en Iran, la jeune femme suscite la curiosité à cause du tchador que lui a offert sa grand-mère. Durant le festival, elle fait connaissance avec Dietmar, poète allemand vivant à Paris, et Mehrnaz, professeure à l'université de Téhéran. Alors qu'elle se familiarise avec la culture persane, Rosie, née d'un mère chinoise et d'un père iranien, découvre la vérité sur ses origines, que lui ont toujours cachée ses grands-parents.

L’avis de Mediafilm

Ce qui surprend d'abord dans ce premier long métrage d'animation de la Canadienne Ann Marie Fleming, c'est la silhouette de bonhomme allumette de Rosie (la "stick girl" des courts métrage de la réalisatrice), laquelle souligne la singularité de cette jeune femme naïve pétrie de préjugés. Récit d'apprentissage doux-amer, WINDOW HORSES est une émouvante incursion dans la culture persane, à travers les yeux de l'héroïne, dont les référents se résument à quelques clichés sur la France. Et c'est avec sensibilité, ainsi que quelques touches d'humour, que la réalisatrice explore le thème de l'acceptation de soi et son corollaire, l'ouverture à l'autre. Malgré son animation rudimentaire, le film offre de jolies scènes colorées, notamment celle où la protagoniste se laisse emporter par l'appel de la prière du matin. Productrice du film, Sandra Oh domine une distribution vocale relevée.

Texte : Manon Dumais

Revue de presse

Critique

Fleming atteint ici à quelque chose de remarquable. Pour une des rares fois au grand écran, la littérature et le cinéma cohabitent sans que la parole ne prenne le pas sur les images.

Critique du film

Passant tout près d'être une oeuvre merveilleuse, WINDOW HORSES a parfois un peu de difficulté à bien intégrer ses deux identités (cinématographique et éducative).

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Mécanique de l'ombre, La La Mécanique de l'ombre
Mediafilm

Fr. 2016. Drame d'espionnage de Thomas Kruithof avec François Cluzet, Denis Podalydès, Sami Bouajila. Classement: 13 ans +.


Un chômeur quinquagénaire, qui était jusqu'à tout récemment en burn-out, accepte d'un homme d'affaires énigmatique un emploi mystérieux, qui l'entraîne malgré lui au coeur d'un complot impliquant les services secrets français.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!