FAQ

1 - À propos de Mediafilm

Question 1 : Qu'est-ce que Mediafilm ?

Mediafilm, division de Communications et Société, est le premier fournisseur de contenu cinématographique en français en Amérique du Nord. Sa mission première consiste à faire la promotion du cinéma de qualité, ainsi qu’à favoriser le développement du sens critique des spectateurs.

Question 2 : Où peut-on trouver les cotes et les textes de Mediafilm ?

Les cotes artistiques de Mediafilm, surmontant la notule (descriptif compact), sont reproduites dans l’ensemble des télé-horaires de la province. Mediafilm fournit également une multitude de médias imprimés en web en contenus divers (textes, cotes, horaires, etc.)

Question 3 : La base de données de Mediafilm contient combien de films ?

Depuis sa création en 1955, l’agence de presse a répertorié les synopsis, critiques, cotes et données génériques de près de 70 000 films, couvrant un siècle de longs métrages.

Question 4 : Vendez-vous des films ?

Non. Mediafilm est une agence de presse cinématographique. Nous ne nous occupons pas de distribution ni de vente.

Question 5 : À qui appartiennent les textes qu’on retrouve dans le site de Mediafilm et dans celui de Mediafilm plus ?

À Mediafilm. Ainsi, tous les textes paraissant sur les diverses plateformes web et imprimées de Mediafilm sont réservés au titre du droit d'auteur ainsi qu'au titre de la propriété intellectuelle par leurs titulaires et pour le monde entier.

Question 6 : Qu’est-ce que le CinéBazar ?

Il s’agit d’une grande foire annuelle du cinéma, qui accueille une cinquantaine d’exposants et près de 2000 visiteurs. Cette activité organisée bénévolement par l’équipe de Mediafilm (info complète ICI) sert à lever des fonds pour l’activité CinÉcole.

Question 7 : Qu'est-ce que CinÉcole ?

C’est un programme d’éducation cinématographique piloté par Mediafilm, en partenariat avec la Régie du cinéma du Québec. Notre mission: former les cinéphiles de demain en projetant aux élèves du secondaire des films québécois de qualité.  Info complète ICI.

Question 8 : Quand paraîtra la prochaine édition du Guide DVD de la Boîte noire ?

L'édition papier du Guide DVD est désormais chose du passé. Mais la plateforme Mediafilm plus, accessible par abonnements, donne accès à l'ensemble de la base de données de Mediafilm, soit près de 70 000 fiches de films complètes, au lieu des 9000 partielles contenues dans le Guide.

2 - Les cotes de Mediafilm

Question 1 : Qui a créé les cotes (1) à (7) et pourquoi ?

Les cotes ont été créées en 1968 par Robert Claude Bérubé, chef du bureau cinéma de l’Office des communications sociales. Son échelle d’appréciation artistique, unique en son genre, a pris le pas sur les cotes morales (Adultes, Adolescents, À proscrire, etc.), qui avaient été mises en place dès 1955.

Question 2 : Avez-vous déjà envisagé d'ajouter un + ou un - après votre cote ?

Non. L’échelle (1) à (7) a été créée en 1968 par Robert Claude Bérubé (voir ici l’historique). Elle est l'identité de Mediafilm et à ce titre nous tenons à respecter l'histoire.

Question 3 : Quelle est la politique de Médiafilm envers les nombreuses sorties en DVD de vieux films n'ayant jamais auparavant été cotés ?

Mediafilm analyse et attribue une cote à tous les films qui prennent l'affiche en salles et/ou qui passent à la télévision. Nous essayons en outre de voir le plus de films inédits en dvd, VSD ou téléchargement. Mais compte tenu de nos ressources, nous ne pouvons les analyser et coter toutes.

Question 4 : À quelle fréquence les cotes sont-elles réévaluées ?

Beaucoup de films ont changé de cote au cours des années, de sorte qu’il est difficile d’en faire la liste exhaustive. D’ailleurs, il s’agit d’un processus évolutif. Aucune cote n’est coulée dans le béton.

Question 5 : Mediafilm subit-il la pression des distributeurs et des télédiffuseurs, qui voudraient que leurs film obtiennent une meilleure cote ?

Notre agence étant 100% indépendante, nous sommes à l’abri des pressions de l’extérieur. Nous nous en remettons uniquement au jugement de la critique en général, et à celui de l’auteur de la fiche en particulier, en nous assurant que l’un et l’autre ne sont pas en contradiction. Il arrive toutefois que nous procédions de façon épisodique (ou même spontanée) à des révisions de cotes, lorsque nous jugeons rétrospectivement qu’un film a été surestimé ou sous-estimé, sur la foi d’une documentation scrupuleuse colligée par notre documentaliste.

3 - Mediafilm Plus

Question 1 : Qu'est-ce que Mediafilm plus ?

Mediafilm plus est une plateforme web accessible par abonnement. Pour moins de 4$ par mois, au bout des doigts, l'abonné-e a accès à toute la base de données de Mediafilm, soit près de 70 000 fiches de films. Différents forfaits, de durées et de coûts variables, sont également disponibles.

Question 2 : Est-ce qu’un abonnement à Mediafilm plus peut être utilisé par plusieurs personnes ?

Les mots de passe et identifiants sont personnels. En vous abonnant à Mediaflm plus, vous vous engagez à ne pas les divulguer. A ce titre, vous êtes seul responsable de leur utilisation.

Question 3 : Peut-on obtenir un abonnement collectif ou institutionnel ?

Oui. Les entreprises ou groupes désireux d’obtenir un abonnement collectif ou institutionnel doivent écrire à info@mediafilm.ca.

Question 4 : Comment puis-je m’abonner à Mediafilm plus ?

En cliquant sur l’onglet Mediafilm plus, situé dans l’en-tête du site de Mediafilm. Une fenêtre s’ouvre permettant d’En savoir plus ou de passer directement au formulaire d’inscription en cliquant sur le bouton Devenir membre.

Question 5 : Les critiques publiées dans Mediafilm plus donnent-elles également accès aux notules – celles qui sont habituellement publiées dans les horaires-télé ?

Oui, le site revampé de Mediafilm affiche désormais la notule télé dans sa version intégrale, en plus du résumé et de l’avis de Mediafilm au long, lorsqu’ils existent.

Question 6 : J’ai essayé de m’abonner, sans succès.

Il pourrait s’agir d'un problème lié à la carte utilisée. Veuillez vérifier l'exactitude des données fournies avant de renouveler votre demande. Si le problème persiste, veuillez svp communiquer avec le service à la clientèle.

Question 7 : Une fois inscrit, à quel moment mon abonnement à Mediafilm plus entre-t-il en vigueur ?

Une fois complété et accepté, l’abonnement entre en vigueur immédiatement, pour la durée choisie. Dans les cas d’abonnements d’un mois et plus, un avis sera envoyé dans les semaines précédant l’échéance de l’abonnement afin de faciliter le renouvellement de l’abonnement ou sa résiliation, au jour de l’échéance.

Question 8 : Mes données personnelles sont-elles protégées lorsque je m'abonne à Mediafilm plus ?

Absolument. L'enregistrement se fait dans un environnement sécurisé. Mediafilm respecte la vie privée de ses abonnés et se conforme aux lois en vigueur au Canada sur la protection de la vie privée et des libertés individuelles.

Question 9 : À la date d'expiration, le renouvellement de l’abonnement se fait-il automatiquement ?

Non. Vous recevez un avis peu de temps avant l’échéance demandant si vous voulez renouveler. Si vous ne faites rien, l’abonnement prend fin au jour prévu, sans que vous ayiez à nous en aviser.

Question 10 : Pourquoi imposez-vous une limite de 150 consultations par jour ?

Par mesure de protection contre le piratage et le viol du droit d'auteur.

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Jeune Fille sans mains, La La Jeune Fille sans mains
Mediafilm

Fr. 2016. Film d'animation de Sébastien Laudenbach.


Amputée des deux mains par son père qui l'a vendue au Diable, une jeune fille prend la fuite en forêt. Après avoir été sauvée de la noyade par une déesse de l'eau, elle trouve refuge auprès d'un prince dans un château.

La parution de la semaine (VSD, DVD, etc.)
Cote Mediafilm () Primaire Primaire
Mediafilm

Fr. 2016. Drame de Hélène Angel avec Sara Forestier, Vincent Elbaz, Ghillas Bendjoudi. Classement: Général.


Afin d'empêcher l'intervention des services sociaux, une enseignante prend sous son aile un élève abandonné par sa mère, puis convainc l'ex-beau-père du gamin de le prendre chez lui le soir. L'arrangement, censé ne durer qu'un temps, complique la vie des personnes concernées.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!